RAPHAEL

Association loi 1901

Pour aider les populations atteintes par ce fléau, notre association propose tout simplement de mettre à la disposition de chaque famille un remède sous forme de tisane à base d'Artémisia annua.


Depuis des centaines d'années, l'artemisia annua est utilisée en Chine pour lutter contre les fièvres et le paludisme.

Cette plante contient de l'artémisine, (substance active) capable d'éliminer les parasites responsables du paludisme. C'est en 1972 que les scientifiques ont commencé leurs recherches et la production à l'échelle industrielle a démarré en 1990. En 2001, l'OMS déclarait que cette plante était "le plus grand espoir mondial de fournir un traitement au paludisme".

Nous vous conseillons, pour en savoir plus sur l'utilité de cette plante dans la lutte contre le paludisme, le site de  l'association ACP (Artémisia Contre le Paludisme 7 Grande rue 25330 Longueville)





Le paludisme tue 1 enfant toutes les 30 secondes, principalement en Afrique subsaharienne.

Les moustiquaires imprégnées et les différents traitements ne permettent pas d'éviter la mort de plus d'un million de personnes par an. Parallèlement la recherche avance en France, aux Etats-Unis et  en Afrique. Au Mali, un centre de recherche s'est installé à la périphérie de Bamako dans le village de Sotuba

Le Pr Ogobara Doumbo Directeur du Centre de Recherche sur le Paludisme à l'Université de Bamako au Mali nous informe que:

« D'ici 2025 on espère avoir développé des vaccins efficaces à 85% »


En France nous allons faire pousser l'artémisia et envoyer les feuilles en Afrique. Le château de Canon en Normandie se joint à nous pour cultiver la plante dans l'enceinte dudit château. Un grand merci à Stanislas de Mézrac pour cette collaboration.ICI



Au Mali, nous essayons de faire pousser l'artémisia pour que la production soit près des utilisateurs, mais le climat Sahélien ne nous aide pas. Les plantations du début d'année n'ont pas résisté aux fortes chaleurs exceptionnelles de cette année 2009. De nouvelles plantations ont été faites au début de l'hivernage. Les résultats sont prometteurs



Cette opération nécessite pour être réalisée:

En France: l'achat des graines et du matériel de serre chaude, godets de transplantation et le matériel de conditionnement des feuilles en sachets.

Au Mali: la préparation du terrain pour les semis, les clôtures du terrain, l' arrosage et gardiennage, la cueillette et le conditionnement. Les frais de personnel pendant 8 mois jusqu'à l'autosuffisance. C'est un projet à:


1 500 €

Merci de soutenir ce projet


Site with XWebDesignor by www.neutssoftware.com